CE QUE JE CROIS
"il est plus facile de proclamer l'égalité que de la réaliser"
 
26 sept. 2006
Bande annonce "Indigenes" trailerles indigénes(cliquez sur l'image)

Ils sont unis, tout au long du film, par le hasard de l’affectation militaire, qui les a tous versés, engagés volontaires de 1940, dans le 7ème RTA, Septième Régiment de Tirailleurs Algériens.

Ils sont des enfants du bled, ils ont été élevés en Algérie dans les années 1930 dans une société inégalitaire, où les "indigènes" n’étaient pas des citoyens français comme les autres. Mais à l’heure où la patrie souffre, à l’heure où elle est envahie, que peuvent bien faire ces différences... Tout soldat est bon à prendre.

A partir de leur aventure, sur la trame de leur héroïsme qui rendra à la France, dès le débarquement des alliés en Italie, une place à la table des vainqueurs, Rachid Bouchareb réalise une magnifique fresque qui accompagne leurs combats et raconte, sans exagération pédagogique et sans effet de pathos, leurs difficultés, leurs désillusions, et toujours leur courage et leur droiture.

Qui se souvient aujourd’hui qu’Ahmed Ben Bella, premier Président de la République algérienne socialiste et populaire, fut lui-même de ces soldats algériens qui donnèrent leur sang pour la France, décoré de la Légion d’Honneur par le Général de Gaulle pour ses exploits en Italie ?

Un film juste

De fait, il faut saluer la performance de ces cinq acteurs d’exception, emportés dans un film d’histoire qui est à la fois un film de guerre et une introspection psychologique de cette France perdue entre un orgueil colonial écorné et une occupation blessante et humiliante par les armées allemandes.

Car leur puissance, alliée à la qualité du travail de Rachid Bouchareb, permet de n’appuyer sur aucun trait, ce qui transformerait le film en démonstration. Au contraire, scène après scène, chaque personnage devient un peu plus complexe, un peu moins univoque. Et le film parvient parfaitement à rendre le trouble de cette époque bouleversée, traversée par des hommes en armes qui sont chacun aux prises avec sa propre destinée.

Au passage, le film nous rappelle que les pensions militaires de ces soldats d’exception de l’armée d’Afrique furent gelées, dès la fin des années 1950, et que plusieurs années après avoir été rendu, l’arrêt du Conseil d’Etat qui oblige la France à les rétablir dans leurs droits légitimes, à l’égal de leurs compagnons d’armes d’origine européenne... n’est toujours pas appliqué ! Ultime abandon, et terrible économie, de la part de la République française, vis-à-vis de ceux qui se faisaient tuer pour elle en 1944-1945.

Performance d’acteurs

Mais cette peinture, glorieuse et intime à la fois, repose avant tout sur la performance des acteurs. C’est à travers eux que l’on ressent la peur, l’angoisse, le courage, l’élan, le devoir, la fierté, la colère, l’amour, la solidarité, la générosité qui va jusqu’à la mort.

C’était probablement la meilleure manière de saluer un grand film, le premier grand film de cinéma algérien depuis plusieurs années, dont on veut espérer qu’il annonce un nouvel effort pour que, sur cette terre qui a tant donné au 7e Art, une nouvelle moisson de films mémorables puisse lever !

la contribution majeur de nos héros africains à la liberation de la FRANCE et l'absence dans nos manuels scolaire de l'histoire de ces soldats de l'ombre,malgré la reconnaissance tardive de leurs sacrifices par le chef de l'état , aura au moins le merite de redonner et de redorer le blazon de ceux qui nous on permis aujourd'hui d'etre une nation respectée.

les tergiversations de nos représentants(sarkosy,de villiers...) sur le peril africain et musulmans leur renvoie en pleine figure, l'histoire douloureuse de nos soldats.

soyons fier de notre histoire et de ceux qui ont donné leur vie à notre liberté.


posted by Fawzi. Benabdallah mardi, septembre 26, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

23 sept. 2006
ANIS - INTEGRATIONintégration.(cliquez sur l'image)

en matière d'integration,les français n'ont pas à recevoir de leçons de leurs voisins européens.
ce diagnostique vient de l'institut Pew Research Center,qui a réalisé ce sondage dans quatre pays
européens (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne) ,la question posée etait :"vous considerez-vous d'abord comme un citoyen ou comme un musulman?".
42% des musulmans français choisissent la nationalité, autre surprise 78%des musulmans français disent vouloir adopter les traditions nationales, ce pourcentage n'est que de 63% pour les musulmans espagnols, 41% pour les musulmans britanniques.
le sondage que vient de publier CSA/LA Vie confirme les resultats de l'institut Pew Research Center et donne le tournis au défaitistes et aux alarmistes en tous genre.
Non Mr De Villiers , les Croisades n'auront pas lieu, chercher autre chose pour diviser la communauté nationale .
les propos repris par votre mentor Le Pen sur le peril français n'ont plus lieu d'être.
non mr De Villiers ,votre paranoia ne nous contaminera pas, vous laissant à vos 2% malgrès toutes vos tentatives.
enfin un dernier poucentage 79% des musulmans sont contre la polygamie et 91 % des musulmans interrogés declarent être favorables à l'égalité des hommes et des femmes.
allez Mr Sarkosy , crachez votre venin.
posted by Fawzi. Benabdallah samedi, septembre 23, 2006  
 
1 Comments:
  • At 3:12 PM, Blogger Pascal Lalmy said…

    Retrouvez la "revue de blogs radicaux" hebdomadaire à cette adresse :
    http://actulive.canalblog.com/archives/2006/09/23/2743602.html

    et retrouvez chaque jour la revue de presse du PRG:
    http://actulive.canalblog.com/archives/revue_de_presse/index.html

     
<< Back to top

22 sept. 2006
LE VRAI SARKOZY la menace!!! (cliquez sur l'image)

Sans doute à méditer.
Fort bien réalisé, les contradictions sont nombreuses et décriptent le personnage.
Cet homme ambitieux, pret à tous les arrangements pour parvenir à ses fins, la présidence.
Espérons à un sursaut des francais et à une mobilisation des forces de gauche ,qui oublierons
un instant leurs querelles pour chasser ce cagoulard d'un autre temps.
Il y a urgence , les écheance approchant, ce lascar n'hesitera pas à faire parler de lui,
super star s'entourant de johnny halliday et doc gyneco toujours dans son nuage.
brrrr,brrrr j'en ai froid dans le dos.
posted by Fawzi. Benabdallah vendredi, septembre 22, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

18 sept. 2006
mea culpa

Les réflexions du pape Benoît XVI sur l’islam pendant son voyage en Allemagne suscitent des remous dans le monde musulman, contraignant le Vatican à faire une mise au point sur le sens des propos du chef de l’Eglise catholique.
Le pape, théologien réputé, qui s’était exprimé mardi devant un parterre d’universitaires et de chercheurs à l’université de Ratisbonne, avait cité pour illustrer son propos un empereur byzantin du 14ème siècle interrogeant un savant musulman sur la guerre sainte (jihad) et la violence dans sa religion.
Benoît XVI a fait une distinction claire entre le christianisme et l’islam dans leur rapport entre la foi et la raison. Il a cité un universitaire selon lequel "pour la doctrine musulmane, Dieu est absolument transcendant. Sa volonté n’est liée à aucune de nos catégories, pas même à celle de la raison".

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, a déclaré jeudi soir dans un communiqué que Benoît XVI n’avait "pas eu l’intention de se livrer à une étude approfondie du jihad et de la pensée musulmane sur la question, et encore moins d’offenser la sensibilité des croyants musulmans".
Le Vatican a ainsi cherché à calmer le jeu alors que des représentants musulmans de plusieurs pays avaient interprété les propos du pape comme un jugement négatif porté sur l’islam.
Le parlement pakistanais a adopté vendredi une résolution demandant à Benoit XVI de "retirer ses propos" liant l’islam à la violence, tandis que le ministère pakistanais des Affaires étrangères a dénoncé "l’ignorance" du souverain pontife sur la religion musulmane.

La commission nationale pour les minorités en Inde a jugé que les propos du pape Benoît XVI sur l’islam sonnaient comme un appel aux "Croisades du Moyen Âge". "Les mots utilisés par le pape résonnent comme ceux de ses prédécesseurs du Moyen Âge qui ont lancé les Croisades," a estimé Hamid Ansari, président de cette commission.
Le guide spirituel des Frères musulmans, le principal groupe de l’opposition en Egypte, Mohammad Mehdi Akef, a lui appelé jeudi le pape Benoît XVI à s’excuser, estimant que ses propos sur l’islam jetaient de "l’huile sur le feu".
réclamé des excuses de la part du chef de l’Eglise catholique.
En Turquie, le directeur du département des affaires religieuses auprès du gouvernement, Ali Bardakoglu, a déclaré ne voir "aucun intérêt pour le monde musulman à la visite en Turquie d’une personne ayant de telles convictions pour l’islam et son prophète".
Benoît XVI est attendu en Turquie du 28 au 30 novembre à l’invitation des autorités politiques et du patriarcat orthodoxe.
Plusieurs représentants des partis islamistes pakistanais ont jugé les propos du pape "malheureux", "regrettables", voire "irresponsables".

"Dans le climat politique actuel, de telles réflexions peuvent être exploitées par ceux qui s’efforcent de nuire aux musulmans et à l’islam", a relevé Khurshid Ahmed, chef d’un institut affilié au parti islamiste Jamaat Islami.
Le secrétaire général du Conseil central des musulmans d’Allemagne, Aiman Mazyek, a estimé pour sa part que l’Eglise catholique était mal placée pour critiquer les dérives extrémistes de l’islam en raison de son histoire.
Quant au président du Conseil français du culte musulman (CFCM), la plus haute instance de l’islam en France, Dalil Boubakeur, réputé pour sa modération, il a réclamé jeudi "une clarification" des propos du souverain pontife.

Au Vatican, le cardinal Paul Poupard, président du conseil pontifical pour la Culture, a mis en garde contre une "instrumentalisation" du discours du pape.
"Le grand professeur Joseph Ratzinger a fait une leçon doctorale sur les rapport entre raison et foi", a déclaré le prélat français à l’AFP, ajoutant : "ne réduisons pas son discours à des stéréotypes".
Le prêtre missionnaire Justo Balda Lacunza, recteur de l’Institut pontifical d’études arabes et islamiques, a souligné que le pape avait "exprimé la vision catholique de la foi et posé des questions à l’islam".
"Le problème", a estimé le père Lacunza, "c’est que la foi musulmane est aujourd’hui prise en otage par les politiques".
"Il faut avoir le courage d’affronter la réalité. Il y a actuellement dans le monde musulman un problème de la violence au nom de la religion", a relevé le religieux, soulignant que "ce sont des musulmans eux-mêmes qui le disent"

il est vrai que pendant ce temps , les representants du CFCM se dechirent pour diriger ce conseil. chacun peut donc s’arroger le droit de dire tout et n’importe quoi , au nom de l’islam sans être inquiété.
Toutes ces dérives nuisent au rapprochement des peuples et ne font que stigmatiser une population déjà montrée du doigt suite aux attentas intégristes dont elles sont souvent les victimes .

il y à pourtant en France des hommes parfaitement au faîte des choses religieuses parmis eux Soheib Bencheik mufti de marseille dont l'analyse résume parfaitement la pratique de la foi musulmane dans un éspace republicain comme le notre.
enfin , il aurait éte plus adéquat de rappeler qu’au XIV siècle, en Europe des massacres de
Populations entière ont eu lieu (ST Barthélemy) en France mais aussi dans le bassin de la méditerranée plûtot que de brûler des drapeaux ou l’effigie du pape, voir d’attenter à la vie d'hommes ou de femmes d'eglises.
c'est pourquoi seul la laicité aujourd'hui est un rempart contre toutes les derives religieuses , des démocraties en sont atteintes comme les Etats-Unis avec g.w Bush qui crois mener une croisade, trainant derriéres lui ,tous les évangélistes et autres sectes.
notre modèle doit être une raison de plus à imiter, il faut donc même en europe faire entendre ce choix.

posted by Fawzi. Benabdallah lundi, septembre 18, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

Nom: Fawzi. Benabdallah
lieu: Clichy la Garenne, 92110, France
Maire adjoint,radical de gauche,militant,comme JeanJaures "L'histoire humaine n'est qu'un effort incessant d'invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création.
voir fiche


derniers commentaires
Gérald Dahan a appris par mail, mercredi 22 févr...
Campagne citoyenne à Clichy la Garenne
Aubry accuse Sarkozy
Hulot vert pale
Le monde est du côté de celui qui est debout.
"ZINOCHET"

Dilem en Liberté
le rapport qui accuse
Tahar Ben Jelloun répond au Président Sarkosy


mesarchives
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juillet 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007
avril 2007
mai 2007
juin 2007
juillet 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
avril 2008
juillet 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010
avril 2010
mai 2010
septembre 2010
octobre 2010
décembre 2010
janvier 2011
février 2011
mars 2011
septembre 2011
février 2012


mesliens
prg92
clichy la radicale
prgyonne