CE QUE JE CROIS
"il est plus facile de proclamer l'égalité que de la réaliser"
 
15 juil. 2007
Gachis!!

On n’en finit pas des déclarations de Nicolas Sarkozy et le désarroi de la gauche sur ses intentions.

L’intérêt personnel passe manifestement au dessus de la nécessite é de rassemblement et certains sont déjà persuadé que la droite sera présente pendant dix ans, ce qui les poussent à négocier avec le pouvoir actuel et avec ceux qui quelques semaines auparavant étaient considérés comme des communautaristes, des parvenus qui flirte avec l’extrême droite et j’en passe, aujourd’hui plus rien, même le contraire puisque certains leader du PS trouvent des qualités au président Sarkozy.

Les convictions n’étant plus de mises, il est aujourd’hui nécessaire de refonder la gauche et ses instances avec tous les partenaires animés d’une réelle volonté de préparer les futures échéances et diminuer la mainmise de l’ump sur le paysage politique déjà saturé.

Incontestablement le Parti Socialiste a besoin d'une refondation structurelle car comme tous les grands partis des grandes démocraties, le Parti Socialiste n'a pas engagé le renouvellement de sa pensée, de son idéologie de sa Politique. Cette période douloureuse est nécessaire pour regagner le soutien du peuple et donner le sentiment que le message transmis en 1995, en 2002 et en 2007 est bien passé.

Jamais j'aurais penser que les socialistes auraient été aussi lamentables et indignes sur l'héritage de Léon Blum, Jean Jaures et plus près de nous François Mitterrand: Ces illustres personnages de gauche doivent se retourner dans leurs tombes lorsqu'ils regardent « le drapeau socialiste bafoué et sali par la cupidité du pouvoir ». C'est précisément la troisième fois consécutive qu'ils perdent les présidentielles, et ils n'ont rien trouvé de mieux à faire, à construire que de se battre pour les petits conflits de chefs, d'intérêts et de préséances. Chacun veut prendre date pour la présidentielle de 2012. Quelle ambition, quelle vanité. C'est pitoyable. Il est temps de rénover la pensée socialiste dans son ensemble et Ségolène Royal y avait contribué largement au début de sa campagne (c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait été choisie par les adhérents du parti), avant de se raviser pour faire plaisir à la vieille gauche caviar, usée et déconnectée de la réalité sociale et économique du peuple. Je voudrais ici rendre un hommage à la capacité et la ténacité de madame Royal, après les procès d'incompétences qui lui ont été faits d'abord par ses amis ensuite par ses adversaires politiques.

Les vacances seront indispensables avant le grand rush des municipales.

posted by Fawzi. Benabdallah dimanche, juillet 15, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

5 juil. 2007
Lula s'engage
le président brésilien, comme il avait annoncé ,vient de débloquer les fonds afin de
venir en aide aux habitants des favélas de Rio.
malgré les difficultés lies à cette province, notamment à l'opposition ,les habitants vont pouvoir
constater une amélioration de leurs conditions de vie.


Le président Lula débloque 1,25 milliard d'euros pour les favélas de Rio

LE MONDE | 04.07.07 |

Le déblocage de 1,25 milliard d'euros pour l'urbanisation des bidonvilles de l'Etat de Rio de Janeiro a été salué, mardi 3 juillet, par les organisations non gouvernementales en contact avec la population locale. Le financement, destiné à l'ouverture de routes goudronnées et de réseaux d'égouts, la construction de crèches, de logements et d'équipements urbains, a été annoncé, lundi, par le président Luiz Inacio Lula da Silva (Parti des travailleurs, PT, gauche) et le gouverneur Sergio Cabral (Parti du mouvement démocratique brésilien, PMDB, centre).


"C'est une annonce très positive, car Rio a besoin d'investissement social pour contrecarrer l'emprise des trafiquants de drogue", confie Silvia Ramos, responsable du Centre d'études sur la sécurité publique et la citoyenneté, à l'université privée Candido-Mendes. "Au Complexo do Alemao, nous formons des dirigeants communautaires, explique-t-elle. Jusqu'à présent, la politique de sécurité publique s'est limitée à des opérations de police musclées, peu efficaces en termes de confiscation d'armes et très coûteuses en vies humaines."

Depuis deux mois, les incursions des forces de l'ordre ont ainsi provoqué la mort d'une cinquantaine de personnes. Les autorités de l'Etat de Rio ont mobilisé jusqu'à 1 250 membres de la police militaire (gendarmerie), soutenus par 250 éléments de la nouvelle force de sécurité fédérale, un corps d'élite. Fin juin, une opération de police dans l'ensemble des favelas (bidonvilles) du Complexo do Alemao, bastion du gang Comando Vermelho (commando rouge), a provoqué la mort de 19 personnes.

Selon le président de la commission des droits de l'homme de l'Assemblée de Rio, le député Alessandro Molon (PT), les registres de l'Institut de médecine légale indiquent que trois d'entre eux ont été tués d'une balle dans la nuque et que cinq autres l'ont été à une très courte distance. Human Rights Watch (HRW) et d'autres ONG ont demandé l'ouverture d'une enquête.

Silvia Ramos ne croit pas que des innocents aient été tués au cours de l'opération, mais juge plausibles les exécutions sommaires. " La police fait des incursions ponctuelles, mais ne contrôle pas le terrain, estime-t-elle. Une ambulance ne peut pas y entrer faute d'accès asphalté. Il est question de construire un funiculaire comme celui qui a relié les bidonvilles des hauteurs de Medellin (en Colombie) à la ville." Le maire de Rio, Cesar Maia (droite), s'inspire de l'expérience de la Colombie face au fléau du narcotrafic. "La police de Rio n'est pas équipée, n'est pas motivée et sa conduite n'est pas irréprochable, a-t-il déclaré. La reconstruction de la police est nécessaire."

UN PACTE TACITE

Le nouveau secrétaire à la sécurité de l'Etat de Rio, José Mariano Beltrame, un ex-officier de la police fédérale originaire du Rio Grande do Sul, a suscité un scandale en suggérant que la police et les trafiquants étaient liés auparavant par un pacte tacite de non-agression. Les précédents gouverneurs, Rosinha Matheus et son époux Anthony Garotinho (PMDB), deux populistes évangéliques, avaient de mauvais rapports avec le gouvernement fédéral, ce qui a contribué à aggraver l'insécurité à Rio. En revanche, l'actuel gouverneur, Sergio Cabral, est un allié de Brasilia. "Nous voulons concurrencer le crime organisé en améliorant les conditions de vie des pauvres, a déclaré le président Lula. La majorité des habitants des favelas sont des gens honnêtes, des travailleurs."

Rio de Janeiro doit accueillir, du 13 au 29 juillet, 14 000 athlètes des Jeux panaméricains. Pour éviter des incidents, 18 000 agents de police seront déployés, dont 6 000 de la force fédérale.

Paulo A. Paranagua




posted by Fawzi. Benabdallah jeudi, juillet 05, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

Nom: Fawzi. Benabdallah
lieu: Clichy la Garenne, 92110, France
Maire adjoint,radical de gauche,militant,comme JeanJaures "L'histoire humaine n'est qu'un effort incessant d'invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création.
voir fiche


derniers commentaires
Gérald Dahan a appris par mail, mercredi 22 févr...
Campagne citoyenne à Clichy la Garenne
Aubry accuse Sarkozy
Hulot vert pale
Le monde est du côté de celui qui est debout.
"ZINOCHET"

Dilem en Liberté
le rapport qui accuse
Tahar Ben Jelloun répond au Président Sarkosy


mesarchives
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juillet 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007
avril 2007
mai 2007
juin 2007
juillet 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
avril 2008
juillet 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010
avril 2010
mai 2010
septembre 2010
octobre 2010
décembre 2010
janvier 2011
février 2011
mars 2011
septembre 2011
février 2012


mesliens
prg92
clichy la radicale
prgyonne