CE QUE JE CROIS
"il est plus facile de proclamer l'égalité que de la réaliser"
 
29 avr. 2007
Débat Bayrou/ Royal
Le débat Royal/Bayrou, organisé par Bfmtv et Rmc aura permis que la liberté d'expression l’emporte sur les pressions de toutes natures orchestrées par l’Ump et son candidat sur la presse.

Jean Jacques Bourdin journaliste à Rmc a indiqué au cours du débat avoir été contacté par l'ump sans vouloir en rajouter,on imagine les pressions qui ont été exercé.

Les électeurs français ne doivent pas être privé d'une confrontation entre des projets qui nous permettent d’en comprendre le mécanisme et d’identifier les possibilités de convergence et ce qui oppose les programmes des candidats.
Ségolène Royal a rappelé les lignes de son pacte présidentiel et affirmé la séparation du pouvoir et de la justice, l’efficacité entre le monde économique et le progrès des salariés, la régionalisation, le référendum d’initiative populaire,la suppression du 49.3...
En voici l’extrait :



posted by Fawzi. Benabdallah dimanche, avril 29, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

27 avr. 2007
La Republique qui vous respecte
« Je voterais Ségolène Royal, sans hésiter.
Parce que je crois en elle et parce qu’elle parle autrement, librement, un langage différent des autres candidats et des hommes politiques en général. Parce que je suis convaincu par ce qu’elle dit et que je suis bluffé par son courage. Courage parce qu’il en faut pour tenir tête face aux dirigeants du Parti socialiste, courage parce qu’il est demandé deux fois plus de preuves qu’il n’en serait demandé à un homme qui se présenterait à sa place, courage parce que dans la situation de la gauche aujourd’hui, elle sait qu’il lui faut rassembler et convaincre au-delà du possible. »

Que tenter lorsqu’on est citoyen de gauche, viscéralement opposé aux idées propagées par la droite et sa politique qui, sous couvert de vouloir défendre l’emploi et le travail, la récompense et le mérite, est menée contre les principe de l’équité, favorisant les nantis, les parvenus, les rentiers, les riches ?

Il faut reconnaître une chose. Sarkozy est, dans le domaine de la communication politique, le meilleur, et de loin. Son score de 31 points, il le doit à cette facilité de parler, son verbe populaire, cette aisance face aux caméras. Tous les entrepreneurs rêvent d’un dir.com de cette compétence mais peu le mettraient à la direction de leur entreprise.

Il y a une question fondamentale, qui doit être posée avant le 6 mai, et qui n’a pas trop cours dans les médias. En choisissant Royal ou Sarkozy, devons-nous réfléchir à la personnalité, aux compétences, aux facultés de gouverner, de régner, de ces deux candidats ; ou alors de trancher en fonction du contenu, des idées qu’incarnent ces deux personnages ? Selon la conception que l’on se fait de la citoyenneté et de la politique, on se porte sur une option. En mettant l’accent sur le candidat, on se place dans la situation d’un membre des actionnaires de la maison France, disposant d’une voix, prêt à élire l’administrateur en chef et ensuite, de le révoquer dans cinq ans si les résultats ne sont pas jugés corrects. Auquel cas, nul besoin d’un investissement spécial. On vante dans les discussion de café, auprès des proches, ou bien sur les forums et autres plates-formes du web, les mérites de l’une ou de l’autre qualifié(e) pour le scrutin du 6 mai… mais…

Dans le cas de la seconde option, alors on convient que les idées incarnées sont plus essentielles. Là, nous sommes concernés en tant que porteur de principes et d’idéaux, en tant que citoyen partageant des contenus essentiels et de cette consubstantialité des esprits politiques, nous décidons que nous sommes partie prenante du résultat. Nous avons signé un pacte bien plus qu’un contrat de gouvernance, comme dans l’option précédente.

Alors si telle est l’option, décidons, ensemble, entre citoyen de gauche, par-delà les divisions partisanes, de nous entendre pour réaliser notre ambition, prendre notre bien idéologique, dont nous avons été dépouillé par certaine orientation de la presse. Décidons à travers le bulletin Royal de nous réapproprier le sens de l’Histoire, de réveiller les consciences, de décider que la France doit incarner les valeurs de gauche, de ne pas nous fourvoyer, de dire avec nos amis américains, suite aux turpitudes consécutives à la victoire de Bush et la défaire de Kerry, nous sommes tous démocrates !

Eh, les filles, les gars, réveillez-vous, c’est le printemps, faites un rêve ! Ecrivez, diffusez, pensez, réfléchissez, débattez.
La France ne mérite pas un cauchemar, pour le 6 mai, se sentir heureux, faire la fête, être fier, un seul slogan,
« la France présidente »

posted by Fawzi. Benabdallah vendredi, avril 27, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

24 avr. 2007
L'Avenir à Gauche

Quelle belle journée que ce 22 avril 2007, dés 8 heures présidant un bureau de vote à Clichy la Garenne (92), un flot ininterrompu de citoyens s’est déplacés pour s’acquitter de leur devoir, voter à l’élection présidentielle.
C’est la première fois en 20 ans de militantisme qu’autant de personnes, n’hésitant pas à attendre dans une file ou citoyens d’origines différentes se parlent, attendent de voter avec une grande courtoisie et respect.
La mobilisation des jeunes a été sans précèdent, la plupart des scrutateurs de mon bureau de vote n’avaient pas plus de 25 ans et l’enthousiasme de ceux-ci, me demandant si une participation forte avait été enregistré, démontre le grand intérêt de cette élection et l’espoir pour l’avenir démocratique de notre pays.
Cette élection ou les radicaux de gauche se sont pleinement engagés avec détermination au coté de Ségolène Royal, a porté ses fruits et cette mobilisation va se poursuivre pour le second tour.
Il va s’agir aujourd’hui de mobiliser les électeurs afin que la gauche, derrière sa candidate transforme cet élan en victoire et cela les militants y sont prêts.
posted by Fawzi. Benabdallah mardi, avril 24, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

20 avr. 2007
A gauche,ensemble


Le vote utile n'est pas contre les petits partis qui ont leurs mots à dire pendant les législatives. Le vote utile permet simplement d'avoir un représentant des deux principaux courants politiques français au deuxième tour, et d'éviter une nouvelle fois, un non-choix.
Malgré les propos de candidats de l'extrême gauche ,comme Bessancenot ou Buffet
qui discréditent Royal pour mieux exister dans leur parti respectif à bout de souffle
la gauche républicaine doit à 48 heures du vote ,mobiliser pour gagner.
Non,ne rééditons pas Avril 2002.
posted by Fawzi. Benabdallah vendredi, avril 20, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

15 avr. 2007
Je t'aime,moi non plus.

On n’en fini pas des déclarations délibéré et provocatrice du candidat ump tendances droite plutôt fascho, après le ministère de l’identité nationale et de l’immigration, voilà que son bras droit, Hortefeux souhaite et soudainement à ce moment de campagne une prochaine élection à la proportionnel et n’hésite pas lui aussi, à lécher les pieds (pour resté gentil) de l’électorat frontiste, espérant une désaffection de celui-ci en faveur de son candidat.
Il n’est pas étonnant pour la plupart des observateurs, du jeu dangereux que Sarkozy se livre en imitant Le Pen, pour récupérer son électorat il prend le risque de favoriser le candidat frontiste,renouvelant ainsi la dernière élection présidentielle, dont il espère sortir vainqueur.
Sarkozy, depuis le début de la campagne et avec l’aide des médias et des groupes de presse mènent Le bal, malgré les nombreuses remarques de la candidate de la gauche républicaine Ségolène Royal sur les préoccupations majeures des français et les enjeux européens et mondiaux sans résultat, on reste à la politique du caniveau « elle est nul, moi je suis le nouveau messie », après avoir changé dit il, nous avions Docteur Sarkosy nous avons maintenant Mister Sarko , quand sera t’il après.
Mais en attendant, ses déclarations sur l’Allemagne « La France n'a pas à rougir de son Histoire. Elle n'a pas inventé la solution finale. », Puis ses propos entendu lors de son dernier meeting sur le » caractère innée de la pédophilie ou de la tendance suicidaire » bouleversent tous les principes humaniste de chaque radical de gauche et bien au delà de clivages politiques.
Nos combats ne servent donc à rien puisque chaque individu est prédestiné, quelle dangereuse vision.
L’éducation, la famille, le développement de soi, tous cela balayé puisque l’avenir consisterai selon lui à devenir un monstre ou un héros.
Que les sondages soient favorables à ce dernier, j’en ai la nausée, mais pire c’est de laisser le discours nationaliste et le retour de thèmes chers aux cagoulards se banaliser.
A quelques jours du vote à cette élection présidentielle, je n’ose imaginer le pire pour mon pays.







posted by Fawzi. Benabdallah dimanche, avril 15, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

13 avr. 2007
Algérie ,encore meurtrie

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné aujourd'hui fermement les attentats terroristes à la bombe qui ont eu lieu en Algérie, tuant et blessant de nombreux civils innocents, dans ce qui serait une attaque visant le Premier ministre algérien.
« Il considère que cet incident déplorable, dernier en date d'une série d'attaques similaires dans l'ensemble du Maghreb, est la preuve de la nécessité d'une action internationale concertée contre le terrorisme qui porte atteinte au fonctionnement normal des sociétés et bouleverse la vie des populations », indique un message transmis aujourd'hui par sa porte-parole.
Il présente ses plus sincères condoléances au gouvernement et à la population algérienne, en particulier aux familles des victimes.
Deux attentats ont visé mercredi matin le Palais du Gouvernement à Alger ainsi que le commissariat d'un quartier proche de l'aéroport international. Ils ont fait, selon un nouveau bilan provisoire, 23 morts et 162 blessés et auraient été revendiqué par une branche d'al-Qaeda au Maghreb.
Rappelons que l’organisation terroriste a décidé de s’attaquer aux pays du Maghreb en se liant avec des groupes salafistes tel que le GSPC en Algérie et au Maroc.
Ces attentas en Algérie ou la population avait repris espoir en un retour à la paix civile ,vient à nouveau confirmer que ce pays qui a payé un lourd tribut (plus de 200 000 morts et disparus) intéresse au plus haut point les dirigeants de la nébuleuse Al Qaeda.
Il devient plus que jamais nécessaire de dénoncer et de réduire cette organisation terroriste, en Organisant des échanges et une plus grande coopération entre les deux rives de la méditerranée.
Ces actes odieux perpétraient à quelques semaines d’échéances électorales dans ce pays, doivent nous alerter et nous devons rester vigilant sans tomber dans la psychose comme De Villiers ou Le Pen qui eux voient en chaque musulman un terroriste potentiel et alimente ainsi la xénophobie et la peur de l’autre.


posted by Fawzi. Benabdallah vendredi, avril 13, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

8 avr. 2007
Est ce votre choix?????



Et bien voila, on apprend beaucoup avec Azouz Begag sur Nicolas Sarkosy.

Les relations qu’entretenaient les deux hommes n’étaient pas des meilleurs,

Preuve les déclarations de l’un et de l’autre, notamment du comportement du ministre de l’intérieur n’hésitant pas à menacer de lui casser la figure s’il n’obéit pas.

Il faut avouer que karcheriser les cités n’étaient pas de bon goût et les nombreuses allusions à l’immigration toujours responsables des maux, se soumettant ainsi aux électeurs frontistes pour s’assurer d’une éventuelle victoire.

La dérive du candidat ump et les récentes déclarations sur un éventuel ministère de l’immigration et de l’identité nationale n’on pas rassurer les républicains de gauche et de droite et plusieurs d’entre eux menacent de démissionner de l’ump si leur candidat persiste à Courtiser l’extrême droite.

L’homme dit avoir changé et cela fait peur, si c’est le choix des français, attendons nous à vivre des jours difficiles pour la France.

Personne ne pourra dire je ne savais pas, un sursaut est néanmoins possible à quelques semaines de l’élection présidentielle pour notre avenir à tous.

posted by Fawzi. Benabdallah dimanche, avril 08, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

5 avr. 2007
Tapie à vendre....occasions, neuf...


Bernard Tapie a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy, estimant que son alliance avec Jean-Louis Borloo "est un bel équilibre". Pour le président du Parti radical de gauche,Jean-Michel BAYLET il s'agit d'une "attitude pitoyable" de la part de l'ancien président de l'OM qui pourrait être exclu du PRG

Bernard Tapie, membre du Parti radical de gauche (PRG), apporte son soutien à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle dans une interview au Point de jeudi 5 avril, en déclarant que le candidat de l'UMP "a ses faveurs".

"Aujourd'hui, il n'y a pas photo: Sarkozy et Borloo ont mes faveurs. Sarkozy était jusque-là dans une logique de gouvernement sur un pied, mais depuis ce partenariat avec Borloo, il avance sur les deux", déclare l'ancien ministre de François Mitterrand, qui fut président de l'Olympique de Marseille.

"Un bel équilibre"

Pour lui, l'alliance entre Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo "est un bel équilibre, une belle complémentarité entre la répression et la prévention et l'assurance d'un service public. Le premier gère l'ordre, le second s'attaque aux maux", explique Bernard Tapie, qui dit sillonner les banlieues.

"le soutien de Sarko à Tapie sur l'affaire du crédit Lyonnais vaut bien une trahison"

Selon Bernard Tapie, le PS "verse encore dans l'excuse". "Je n'arrive pas à savoir où veut aller Ségolène Royal", poursuit Bernard Tapie pour qui la candidate socialiste "manque d'expérience".

"Et, si elle est élue, on ne sait avec qui elle sera aux manettes", ajoute-il.

Soulignons que le 19 avril 2006 Tapie déclarai : le meilleur candidat de la gauche, «aujourd'hui, c'est Ségolène Royal». C'est ce qu'a expliqué Bernard Tapie sur RTL, lui reconnaissant un grand mérite : «Elle a remis l'idée que la gauche pouvait gagner à la mode.»

Les affaires étant pour Tapie plus important à ses yeux que ses convictions, il restera un goût amer aux nombreux militants qui comme moi se sont engagés sur des valeurs républicaine et antiraciste, dont il était une figure charismatique.

Baylet : "Tapie n'est plus des nôtres"

La réaction du président du Parti radical de gauche ne s'est pas faite attendre. Dès jeudi matin, Jean-Michel Baylet déclarait que Bernard Tapie a "une attitude pitoyable" et "n'est plus des nôtres".

Le PRG soutient la candidature de la socialiste Ségolène Royal.

"Quand on a été ministre de François Mitterrand, quand on a porté haut et fort les valeurs du radicalisme, on n'a pas le droit de se commettre avec Nicolas Sarkozy", a affirmé Jean-Michel Baylet dans un communiqué.

Une exclusion formelle de Bernard Tapie devra attendre une réunion des instances du parti, selon une source au PRG, qui a souligné que l'ancien ministre et homme d'affaires ne participait plus de façon active à la vie du parti depuis un certain temps.

Invité du nouvelobs.

mercredi, Jean-Michel Baylet s'était exprimé à plusieurs reprises sur le candidat UMP. A la question "Pensez vous que Nicolas Sarkozy est dangereux?", il avait répondu : "Je pense que certains de ses propos tendant à créer des tensions entre les Français sont effectivement dangereux". Un peu plus tard il précisait : " Incontestablement, la manière dont M Sarkozy s´adresse aux jeunes pose un problème et particulièrement ceux de la banlieue, qui sont systématiquement montrés du doigt et qui le ressentent comme une volonté de marginalisation supplémentaire à leur encontre de la part de l´ex ministre de l´intérieur, dont la responsabilité est pourtant, certes, d´assurer l´ordre, mais aussi la cohésion sociale".


posted by Fawzi. Benabdallah jeudi, avril 05, 2007  
 
2 Comments:
  • At 11:53 PM, Anonymous laurence.tacard@caramail.com said…

    le dicton dit:on ne choisis pas sa famille mais ses amis,tapie est un opportuniste qui à surfer sur une vague de popularité mais qui l'a englouti.

     
  • At 7:29 PM, Blogger Fawzi. Benabdallah said…

    Malheureusement,les affaires prennent
    parfois plus d'importance que les convictions.Tapie en soutenant Sarkosy ,nous apprend que l'on peut brader ses idées et se faire acheter.
    un ami me disait récemment:"chaque homme,a un prix"
    il s'est dorénavant discrédité au yeux des français et n'a donc aucun poids pour influencer le vote à l'élection présidentielle.

     
<< Back to top

Revoila l'insécurité

Il semble, que Mr Sarkozy souhaite remettre le thème de l’insécurité au centre de la campagne présidentielle. Ses différentes prestations n’ayant pas convaincue, le retour à l’insécurité, son thème de prédilection ou il sait très bien magner la peur et se placer comme le rempart et le protecteur des chaumières.

Pour contrôler, alimenter la peur pour capter un électorat en perdition.

A ce jeu, il pourrait s’en mordre les doigts et favoriser le candidat d’extrême droite qui lui n’a pas besoin de faire campagne.

Depuis la nuit des temps, la violence sous toutes ses formes a existé et continuera à exister. Les espèces se font violences pour s’alimenter. Le concept de l’existence crée le problème de la violence.
Il y a violence à l’intérieure et violence à l’extérieur, l’une entrainant souvent l’autre.
Les violences sexuelles qui ne sont pas une fatalité ou une prétendue nature d’un sexe fort sur un sexe fort, mais plus une origine sociale et culturelle.
Nous avons de plus en plus les violences des jeunes dues plus souvent à l’encadrement parental, d’instruction et de civisme. C’est l’exclusion par la violence et le repli communautaire, c’est la violence à l’égard de l’Etat de droit, seul garant de l’égalité de traitement. Sans oublier les violences qui ne sont pas physiques mais la violence psychique qui traumatise la vie de certains.
La politique se fait parfois par d’autres moyens que les discussions, quand la diplomatie est dans l’impasse se sont les guerres et les génocides.
Mais à travers les siècles l’Homme, l’être social, s’est assemblé en familles, en communautés afin de pouvoir se préserver de la violence.
L’apparition du Droit Laïc, au 18ème siècle Déclarations des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Les Hommes citoyens, devenus à égalité de droit devinrent responsables pour gérer la violence étatique interne et externe.
Dans notre vie quotidienne, nous communiquons, consciemment ou inconsciemment par les positions que nous prenons. Nous émettons une multitude de signaux, ouvert ou fermé au dialogue.
Certaines attitudes, certains gestes, nous les savons, sont aussi perturbatrices que quelque parole inutile. Certains d’entre nous ont tendance à jeter l’huile sur le feu pour des raisons électorales, d’autres pour des raisons médiatiques et d’autres encore pour des raisons de communications. Ils sont les spots de publicités de certains groupes politiques et religieux, qui ne savent même pas que la Déclaration des droits de l’homme est un fondement de notre République où la bafoue, pour terroriser une partie de leur électorat et réduire l’autre partie au silence. Mais le silence imposé est une chose difficile et dangereuse. L’énergie s’accommode et peut exploser, c’est une discipline et une ascèse.
Picasso a dit : « Il faut réveiller les gens. Bouleverser leur façon d’identifier les choses. Il faudrait créer des images inacceptables que les gens écument, les forcer à comprendre qu’ils vivent dans un drôle de monde, un monde pas rassurant…un monde pas comme ils croient.
Victor Schoelcher, qui considérait l’instruction comme la pierre angulaire de toute république démocratique et sociale, et qui devait au lendemain de l’esclavage transformer les esclaves, maintenus dans l’ignorance, par l’obscurantisme des maîtres, en hommes libres. Mais que nous nous approchons, de ceux qui pensaient qu’apprendre à lire et à écrire les noirs, pouvait, leur donner l’idée de secouer leurs chaines et de les briser sur la tête des oppresseurs.
Mais la majorité de nos jeunes sont aussi réduite à la pauvreté et n’ont pas résidence dans les meilleurs quartiers, donc n’ont pas fréquenter les meilleurs écoles pour avoir les meilleurs formation d’éducation civique. Pour nos jeunes, l’instruction servait encore à entrer dans la société française, à se faire une place sur le marché.
Aucun des partis politiques n’ont voulu vraiment souligner les causes profondes des émeutes. Parce que le problème n’a pas été vu à temps et lorsqu’il a été vu, on n’a pas eu le courage de prendre les mesures qu’il fallait.
C’est les années d’imprévoyance des gouvernements, de droite comme de gauche, même en période de cohabitation, ils ont laissé s’accumuler une masse de jeunes sans emploi.
Tout au long cette politique laxiste. Ils ont laissé le patronat exercer une forte pression, sur le chômage et la hausse brutale du cout de la vie. Le fossé n’a cessé de se creuser entre les nantis et les personnes à petits revenus. Les grandes entreprises embauchent des citoyens et des immigrés soumis, payées avec des salaires de misères. Ce qui entraine une chute du pouvoir d’achat et de nouvelles difficultés pour les petites et moyennes entreprises, la classe moyenne déjà accablée d’impôts et la classe au-dessous dans une précarité.
Tous les ingrédients d’une explosion étaient réunis : d’un coté arrogance et mépris, qui se traduisent par des brimades, des vexations, de l’autre, une résignation et une soumission apparentes.
Les émeutes étaient un appel a la conséquence du malaise économique et social que connait le pays, malaise dû notamment à la misère, au chômage, aux incertitudes de la jeunesse quant à son avenir, aggravée par les discriminations. Pendant que tout progressait en France, les profits mirobolants des multinationales explosaient, Les citoyens eux considérés comme la France d’en bas méprisable, des rebuts de la société, ont été casés dans certaines villes. Ces villes se sont enlisées et maintenant sont devenues des quartiers abandonnés ou on a retiré tous les services publics.

A trop faire la politique de l’autruche, et attendre pour annoncer et promouvoir des mesures, permettant d’édifier un nid républicain dans notre pays. C’est bien, à une explosion de crises latentes que l’on risque d’aboutir.

La violence est entrée dans la vie de nos jeunes dès l’enfance. Ils sont victimes de l’évolution de la société. Aucune haine de quelque nature qu’elle soit, pourtant ne les habite, ils ne cherchent qu’à exister dans une société fermée à leurs rêves d’adultes. L’ethnologue Paul-Émile Victor a dit : « Les rêves n’ont de valeur que s’ils se réalisent.
Après la tempête, il fallait s’adapter à la nouvelle situation, et employer les bons moyens à la place de la carotte et le bâton. Il ne s’agissait pas de créer un climat d’intimidation et de peur. Mais faire des changements pour améliorer les conditions de vie et l’épanouissement intellectuel. S’engager et transformer la société.
Lorsque les médias abreuvent les citoyens de show et de jeux, ils transmettent que le succès et l’argent s’obtiennent sans effort et rapidement. Ce n’est pas du travail qu’ils veulent, c’est de l’argent. C’est la débrouille qui prévaut, certains de ces mineurs et jeunes guetteurs ou dealeurs, sont des groupes sous l’influence du grand banditisme, mais quelle leçon en tirer, quant par ailleurs des élus de la république sont condamnes pour détournement de biens public et reviennent se faire élire dans leur circonscription.
Nous avons dans nos médias, de la star politique show, comportant des flashs info, des come back , dont les présentateurs sont les marionnettes acquis à la cause d’un candidat.

C’est véritablement à un changement radical que souhaitent les français, à une politique qui corresponde à leurs attentes, prenant en compte l’avenir de notre pays et engageant celui-ci à travers des reformes nécessaire et à une véritable construction européenne.
Ségolène Royal peut nous y mener et redonner espoir en l’avenir, ses propositions, la participation citoyenne dont elle fait sa cause répond à un besoin du citoyen de s’impliquer davantage dans la politique afin de ne pas rééditer les erreurs de 2002.

posted by Fawzi. Benabdallah jeudi, avril 05, 2007  
 
0 Comments:
<< Back to top

Nom: Fawzi. Benabdallah
lieu: Clichy la Garenne, 92110, France
Maire adjoint,radical de gauche,militant,comme JeanJaures "L'histoire humaine n'est qu'un effort incessant d'invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création.
voir fiche


derniers commentaires
Gérald Dahan a appris par mail, mercredi 22 févr...
Campagne citoyenne à Clichy la Garenne
Aubry accuse Sarkozy
Hulot vert pale
Le monde est du côté de celui qui est debout.
"ZINOCHET"

Dilem en Liberté
le rapport qui accuse
Tahar Ben Jelloun répond au Président Sarkosy


mesarchives
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juillet 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007
avril 2007
mai 2007
juin 2007
juillet 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
avril 2008
juillet 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010
avril 2010
mai 2010
septembre 2010
octobre 2010
décembre 2010
janvier 2011
février 2011
mars 2011
septembre 2011
février 2012


mesliens
prg92
clichy la radicale
prgyonne