CE QUE JE CROIS
"il est plus facile de proclamer l'égalité que de la réaliser"
 
16 mai 2006

Abolition, vous avez dit ????

Alors que nous célébrons la première commémoration de l’abolition de l’esclavage,

Les députés votent eux une loi « compétences et talents », instituant de facto une

Nouvelle disposition sur l’immigration.

Aujourd’hui nous assistons à un véritable retour en arrière en soumettant les immigres entrant sur notre territoire,telle les esclavagistes qui sur des critères physique sélectionnes les esclaves en fonctions de leurs santés, de leurs dentitions et leur capacités à travailler et rejetant les autres.

Ce décret est une forme d’esclavage moderne qui dépouillent les pays en difficultés de leurs élites et contribuent à aggraver leurs situations déjà périlleuses.

La fin de l'esclavage est certes une grande victoire de l'idéologie du progrès et des droits de l'homme, mais elle est également (avant tout?) la conséquence de la Révolution industrielle et du capitalisme libéral triomphant. Si la fin de l'esclavage a eu des causes religieuses et morales indéniables (mouvements abolitionnistes anglo-saxons et philosophes des Lumières), elle a aussi été motivée par la prise de conscience de l'efficacité économique du salariat qui permet de supprimer les charges liées à l'achat, à l'entretien et à la surveillance des esclaves. En effet, l'esclavage avait entretenu l'illusion du travail gratuit.

Or de nombreux économistes du XVIIIe siècle et plus tard, comme Smith, Sismodi ou Lapidus ont estimé que les prix de la main d'œuvre servile était supérieure à celle de la main d'œuvre salariée. Adam Smith écrivait déjà : « L'expérience de tous les temps et de tous les lieux s'accorde à montrer que l'ouvrage fait par des esclaves est, au bout du compte, le plus cher de tous. Celui qui ne peut rien acquérir en propre ne peut avoir d'autre intérêt que de manger le plus possible et de travailler le moins possible. »

Ainsi,les anciens esclaves noirs des colonies (Antilles, Guyanes, îles de l'Océan Indien) furent rapidement remplacés par des travailleurs asiatiques surtout indiens et chinois dont la « rentabilité » était plus grande mais la situation guère plus enviable (voir plus bas Traite des jaunes). D'autre part, le progrès technique et le machinisme remplacèrent le travail humain, exigeant en conséquence moins de bras. L'esclavage était donc devenu un anachronisme et un non-sens économique. Pour autant, l'abolition de l'esclavage ne fut pas synonyme de libération et d'égalité pour tous : la condition prolétarienne induite par l'économie libérale s'avère, particulièrement au XIXe siècle, porteuse de misère, de paupérisme, de chômage et d'exploitation. L'esclavage planifié est brièvement réapparu au XXe siècle dans les systèmes totalitaires (camps de concentration nazis, goulags soviétiques). Cela confirme (s'il en est nécessaire) le caractère aberrant et régressif de ces régimes politiques et de l'ésclavage.
posted by Fawzi. Benabdallah mardi, mai 16, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

5 mai 2006

Ridicule!!!


Les députés ont entériné, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le cadre du projet de loi Sarkozy sur l'immigration, la création d'une carte de séjour "compétences et talents" pour favoriser l'immigration "choisie" prônée par le ministre de l'Intérieur.

"C'est l'un des plus grands gadgets du projet de loi" a dit Noël Mamère (Verts) en se demandant "comment vont être mesurées ces compétences et qui va les décider ?" Pour lui c'est le "fait du prince".

Pour Patrick Braouzec (PCF) "c'est la même démarche que celle qui consistait à aller chercher des esclaves sur le marché en évaluant leur capacité physique".

"Retirera-t-on un jour sa carte de competence à Zidane parce que ses jambes seront usées??

Pour la gauche ,cette mesure "contraire aux droits de l'homme" conduira au "pillage des élites"
des pays en voie de dévelopement.
Notre ministre de l'interieur se plait dans cette "politique de caniveau"et n'hesite plus à seduire
l'électorat de l'extrème droite à l'approche de l'écheance presidentielle.

Sarkosy serait il compétent ou con-peteu???
posted by Fawzi. Benabdallah vendredi, mai 05, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

2 mai 2006
toi ,oui...toi,non...


depuis quelques mois,on assiste à l'emergence de l'expression
"immigration choisie".
plus politiquement correcte que celle "d'immigration par quotas"
facile à comprendre,vendeuse dans l'opinion publique car elle entretient l'illusion d'une position de force.
derrière cette expression se cache l'idée que desormais la France sera enfin maîtresse de sa
politique d'immigration, mettant fin à une immigration subie, en tout cas non voulue.
cette vision est à la fois cynique,fausse et naive.
Elle est cynique,très peu moral,car elle officialise une selection sur la base de
compétences affichées,voire théorique, on créera donc deux catégories distinctes,celle
des ""bon immigrés" d'un coté, et celle des ""mauvais immigrés" de l'autre.
Cynique toujours ,car en même temps, on continue à se gargariser avec le label autoproclamé de la France "Patrie des Droits de l'homme" ou terre d'acceuil ,lointain écho d'une réalité
dont on finit par se demander si elle a jamais existé.
Elle est fausse , car une bonne partie de l'immigration nécessaire, voire indispensable à
la marche de notre pays, n'est pas qualifiée, pas diplômée.
Dans les années 60,la France a eu besoin d'ouvriers étrangers pour faire face à une penurie
et pour soutenir l'activité dans le batiment ou les travaux publics,et qu'aujourd'hui
encore, ces secteurs ont besoin de cette main d'oeuvre.
Anticipons, car la réalité de la France fait que nous aurons besoin d'un apport
extérieur pour maintenir notre vitalité démographique et éviter un vieillissement accéléré
de notre population.
Enfin elle est naive , car personne ne semble se poser la question du choix dans l'autre sens.
Si la France veut choisir ses immigrés , ceux-ci , surtout lorsqu'ils appartiennent aux
élites actuelles ou futures de leur pays d'origine, ont le choix de leur pays d'acceuil.
mais quel est le bon choix , pour un jeune Malien ou un jeune Algerien aujourd'hui ?
Aller étudier en France , ou en Angleterre ou aux Etats-Unis , voire tenter l'aventure des pays émergents comme la Chine?Quelle image projette aujourd'hui notre pays à l 'exterieur?
Dans un territoire-monde ,où les individus sont plus mobile,où les attachements anciens
n'ont plus cours, la france, au lieu de se rendre attirante , désirable , accueillante, fait sa hautaine, son arrogante , sur l'air du ""je vais vous choisir".
Avec cette vision étriquée de l'immigration , il se pourrait bien plutôt que personne
n'ait envie de la "choisir".
posted by Fawzi. Benabdallah mardi, mai 02, 2006  
 
0 Comments:
<< Back to top

Nom: Fawzi. Benabdallah
lieu: Clichy la Garenne, 92110, France
Maire adjoint,radical de gauche,militant,comme JeanJaures "L'histoire humaine n'est qu'un effort incessant d'invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création.
voir fiche


derniers commentaires
Gérald Dahan a appris par mail, mercredi 22 févr...
Campagne citoyenne à Clichy la Garenne
Aubry accuse Sarkozy
Hulot vert pale
Le monde est du côté de celui qui est debout.
"ZINOCHET"

Dilem en Liberté
le rapport qui accuse
Tahar Ben Jelloun répond au Président Sarkosy


mesarchives
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juillet 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007
avril 2007
mai 2007
juin 2007
juillet 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
avril 2008
juillet 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010
avril 2010
mai 2010
septembre 2010
octobre 2010
décembre 2010
janvier 2011
février 2011
mars 2011
septembre 2011
février 2012


mesliens
prg92
clichy la radicale
prgyonne